jeudi 3 mars 2011

Désobéir et résister à l'oligarchie

Lors du précédent repaire, il a été difficile de définir la désobéissance et de la différencier de la résistance… Et si désobéir était avant tout un moyen de résister ? Dans le sens de la "désobéissance civique", il s'agit de résister à des lois ou autres règles que les gouvernements ou autres groupes financiers, lobbies...nous imposent et qui ne semblent plus être en accord avec nos valeurs démocratiques.
Hervé Kempf, dans son ouvrage "L'oligarchie ça suffit, vive la démocratie" propose d'admettre que nous sommes dans un régime oligarchique (domination d'une petite classe de puissants qui discutent entre pairs et imposent leurs décisions à l'ensemble des citoyens) afin de le combattre.

C'est pourquoi on se propose d'aller plus loin et de se demander comment résister à l'oligarchie concrètement.

Pour cette fois le café repaire sera organisé de manière un peu différente et sera introduit essentiellement par des lectures à haute voix d'extraits de livres.
Ensuite, différents groupes travailleront sur des thèmes précis et nous garderons à la fin du temps pour faire le bilan ensemble.
Voici les thèmes des groupes :

- Renforcer la démocratie
- Résister aux ordres de la société de consommation
- Résister aux organisations multinationales antidémocratiques
- Résister à la fabrique du consentement (utilisation du langage)
- Révéler la mascarade..;
- Défendre le bien commun contre l'assaut final des intérêts privés.

Si certains pensent avoir des vidéos ou des diaporamas voire des textes courts qui pourraient nous aider à introduire le sujet n'hésitez pas à envoyer à caferepaireforez@laposte.net

R & J

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez des commentaires dans un esprit ouvert, constructif et respectueux de ce que pensent les autres. Dans un cas contraire, le commentaire sera enlevé.